CAFÈ de la famille des rubicacee
GENRE Coffeea

Les deux variàctions les plus connues sont robusta et arabica.

Ces plantes sont cultivées dans les zones tropicales équatoriales. Le robusta est cultivé entre 200 et 600 mètres d’altitude tandis que l’arabica est lui cultivé entre 900 et 2000 mètres d’altitude. Il s’agit de deux plantes différentes, qui au-delà  de l’altitude de culture, varient au niveau de la forme des feuilles et des fruits, à  l’intérieur desquels se trouvent la graine de café.

La récolte : La différence dans le degré de maturité des cerises a une grande influence sur le choix de récolte des cultivateurs : picking ou stripping ?

Le picking consiste à  sélectionner et cueillir à  la main les fruits les plus màtures tandis que que le stripping, moins précis, consiste à  faire passer la branche entre ses doigts et de cueillir ce qui se détache de l’arbre.

Une fois cueillie, il est nécessaire de procéder à  l’extraction de la graine. Deux méthodes sont envisageables, le traitement à  sec qui donne le café naturel ou le traitement humide qui donne le café « nettoyé ». A ce moment la, finalement, nous obtenons le café vert.

Souvent dans les dépà´ts de stockage, le café connait une nouvelle sélection : provenance, région, défauts, couleur, grosseur du grain, méthode de récolte ou encore année de récolte.

Avant d’ètre embarqué pour les pays acheteurs, le café est transféré dans des nouveaux sacs contenants en toile de jute de 60kg. Le produit voyage par voie maritime dans des containers ventilés. Notre entreprise fait l’acquisition du café auprès des importateurs italiens qui garantissent un contrà´le qualitatif que ce soit au moment du départ du café qu’à  l’arrivée au port de destination. De plus, pour etre encore plus surs de la qualité de la marchandise, nous procédons à  la torréfaction d’échantillon de café et nous le goà»tons.